Petite rando

Certaines randos sont « grandes », on y met le paquet :

Toilettes sur le trajet et refuges tout confort

Les chemins impeccables, on n’y peut trébucher

Tout cela se réserve, les prix sont en rapport

 

Je les ai arpentées. De leurs panoramas

J’ai pris mainte photo et je me suis lavé

Dans leurs douches bien pratiques. Mais je ne sais pourquoi

Je me sentais en ville dans un monde fabriqué.

 

Le tour du mont Egmont n’avait pas ce label

Personne sur les sentiers recouverts de racines

Traîtresses et tortueuses, de broussailles rebelles

Dont il faut écarter les branches aux longues épines.

 

Les rivières se traversent les chevilles dans l’eau

Et l’on s’aide des mains pour passer le ravin

Aux pentes érodées qui rejoint le ruisseau

Et souvent il arrive qu’on perde son chemin.

 

Sur une face exposée en haut du mont Henry

Déferlait un vent à dépoiler les barbus

Il voulait m’éjecter comme un sumotori

Loin du chemin de crête vers les pentes herbues

 

C’est bien ce que je cherche, c’est cela qui me plaît

Lorsque rude est la route, chère est la récompense

Douce la satisfaction d’être enfin arrivé

Au refuge solitaire où l’on savoure sa chance.

Photos :

Chemin sous les fougères

Une rivière sous le Dôme

IMG_20200130_105542-992x744IMG_20200130_194134-948x711

Un commentaire sur “Petite rando

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s