Dans les Grampians

UnbtrIMG_20191128_085715.jpgIMG_20191127_083937.jpg marcheur de rencontre m’a conseillé ces monts

Accessibles en transport, chose rare en Australie

Petit massif de grès où sur de vertes prairies

Paît l’émeu aux grands yeux, aux pattes et cou longs

 

Un labyrinthe de blocs aux formes biscornues

À l’air bellifontain, en bien plus montagneux

Et sans les Parisiens ! Des chemins sablonneux

Joignent falaises et forêts aux plantes inconnues

 

Aux fleurs en forme de tube où vient se rassasier

Un oiseau au bec fin et au jaune plumage

Parfois entre deux rocs court un étroit passage

Le grès est abrasif, il pourrait déchirer

 

Le sac ou bien la tente, ou bêtement me coincer

On empoigne alors ce fardeau bien lourdingue

On le pousse comme on peut entre ces gros poudingues

Au sommet cet effort sera récompensé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s