Boire la tasse

Le randonneur aime à montrer de belles photos

Des plages au soleil au ciel entièrement bleu

Le lecteur de son blog, crédule et envieux

Dit « quelle chance a Florent d’avoir cette météo »

 

Détrompe-toi lecteur, le réel est moins rose

Car bien des éléments, vents, pluies et même grêle

Sur le faible marcheur s’abattent pêle-mêle

Plus souvent qu’à leur heure et sans laisser de pause

 

Cette fois par exemple, après une longue journée

Où j’avais alterné imper et lunettes noires

-les arcs-en-ciel ici se laissent souvent voir-

Sur la ligne de crête je quittai un sommet

 

Un vent fort se leva qui fait marcher penché

Pluie et grêle s’en mélèrent me frappant le visage

Contre ça les habits ne sont d’aucun usage

L’eau rentre par le cou, on est vite trempé

 

Le froid s’empare de vous et il faut avancer

Trouver le bon chemin, passer cette maison

Où aboient de gros chiens bien plus que de raison

Par le raffut qu’ils font la fermière alertée

 

Me hèle : »voulez-vous prendre une tasse de thé ? »

Dieux ! C’était bien venu et puis le feu de bûches

Où j’ai pu me sécher. Et du miel de ses ruches !

Puis où planter maIMG_20191019_173751.jpg tente, un endroit abrité.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s