Le voilà ce pays d’où il y a deux siècles
A surgi ce jeune homme astucieux commerçant
Fondant une lignée au destin florissant
Sur les quais de ce port je pense à cet ancêtre

C’est ici qu’à mon tour je pars à l’aventure
Je n’ai pas l’intention de laisser descendance !
De ce point de vue là j’ai bien servi la France
Cet honneur est pour d’autres, je cherche la nature

Demain sur les plateaux dans la toundra chétive
Pour seule compagnie le vent et les corbeaux
Devant moi trois cents jours seul avec les oiseaux
Vivre ma liberté sera mon leitmotiv

Un commentaire sur “

  1. Superbes tes poèmes Florent !
    J’ai bien senti l’appel au Grand Large
    mais je ne te savais pas poète
    Très chouette tout ça, cette aventure !
    Vis la à pleins poumons
    Paul

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s