Ballade (3)

Le sac qui pèse une tonne, le dos qui n’en peut plus
Chaque pas est souffrance et ce col est si loin
Le berger qui s’en fiche quand m’attaquent ses chiens
Les lessives à l’eau froide, les vêtements qui puent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s